Deux tags auxquels je réponds tard et mou !

Le plus ancien est celui de Pivoine rose, qui voulait que je raconte comment, à 10 ans, je m'imaginais à 20, etc...etc...

A 10 ans : honnêtement je ne me souviens de rien ! Ai-je souhaité être maîtresse, infirmière, pompière ? aucune idée ! je me rappelle comme le BAC semble lointain, inaccessible presque...

A 20 ans : J'ai arrêté de croire qu'à 30 ans je serais attachée culturelle dans une ambassade exotique, faute de mention TB au Bac et de réussite à Sciences PO, certes je persévère bien un peu dans les concours du Ministère des Affaires Etrangères mais déjà je tente ceux du Ministère de la Culture pour travailler dans un musée...

A 30 ans : j'ai ma carte de guide des Monuments historiques, et j'adore ça, je bosse dans une superbe médiathèque, et j'adore ça ! Dans 10 ans j'espère bien faire le même boulot, avec 4 ou 5 enfants. Cinq ans plus tard, et avec 2 filles, le nombre s'est étrangement réduit à 3...

Le second tag est celui de Sabrina, qui veut savoir :

quel aliment je n'aime pas du tout : les tripes !!! la vue, l'odeur, la consistance... TOUT !

quels sont mes trois aliments favoris : les frites (je n'en mange pourtant jamais car je déteste l'odeur de graillou), les glaces (je rêve d'une sorbetière !), les fruits d'été, la... quoi, c'est déjà fini ???

quelle est ma recette favorite : ça dépend des moments et parfois aussi du dernier numéro de Cuisines et Vins de France !

quelle est ma boisson préférée : le Pacherenc de Vic-Bilh, un blanc moelleux des Pyrénées et à défaut j'aime aussi beaucoup le ricqulès (je ne sais même pas l'orthographier)

quel est le plat que je rêve de faire : un biryani comme Belle-Maman, et des florentins (si vous connaissez une bonne recette...)

quel est mon meilleur souvenir culinaire : la pâte de coings de ma nourrice, le steack au poivre avec Mamie à Rungis, les chamonix chez mon autre nourrice, les crêpes de Paulette, le féroce de porc à la banane de mes 18 ans, les florentins sur le chemin de la gare, les premiers melons de l'été revenu, les côtelettes panées à l'indienne de Nathalie, la tarte Tatin qu'on préparait avec Yves, les plateaux de fruits de mer des soirs d'été en famille à Tharon, la gelée des mûres qu'on allait ramasser à vélo, les Bounty dévorés en cachette devant notre première télé, les travers de porc grillés au Bord de la Seine près des champs de mon grand-père, les bun cha sur les trottoirs vietnamiens, les cookies qu'on cuisine avec Louison... et tous les autres !