Il parait que "taï-taï" se traduit par "riche oisive". Il parait que je devrais me sentir concernée par ces deux épithètes...

Soit. C'est vrai que ce matin, pour la pemière fois depuis la rentrée, j'ai mis les filles dans leur bus. Les deux. L'heure a sonné : je réapprivoise la notion de temps personnel. Impression d'étrangeté.

Et déjà un embryon de liste : Par quel roman je commence ?/ quels sont les horaires du Musée d'art ?/ Quelle station de métro pour Wong Taï Sing ?/ Est-ce qu'il reste des places au cours de poterie ?/ Mandarin ou cantonais ?/ Quand est-ce que je pourrais rencontrer les bloggeuses d'ici ?/ le ménage, vraiment ?/ Une lettre pour Mag, enfin, et une autre pour Christine/ Des colis en retard/ Footing ou piscine ?/ et alors cette machine à coudre, où est-ce que ça cloche ?/ Qu'est-ce qui se visite à Shanghaï ?... Juste un embryon...

IMG_7552