Pour_faire_un_montage1

Entrer à Formosa, la magnifique, avec le sourire et la bienvenue du douanier. S'étonner de ce qu'il y a quelques années, quelques mois encore, on n'aurait même pas eu l'idée de visiter cette île, réduite dans nos esprits au seul "Made in Taïwan". Apprécier les avenues dégagées, les immeubles d'une dizaine d'étages maximum, la relative propreté, déplorer l'architecture répétitive et tellement cubique. Avoir le sentiment que parfois, le fonctionnel, le rationnel, le raisonnable... tout ça devient vite assez triste. Visiter le temple de Longshan, un des plus anciens de la ville, bouddhisme et taoïsme mélangés. Etre accueillis par les chants lourdement amplifiés des moines, et leur procession. Des particuliers en robe monastique noire suivent, rose à la boutonnière, mains jointes, dont nous ne savons rien. Etre pris dans un tourbillon de fervents, de fleurs, de lanternes jaunes, de décorations rouges, une profusion de mets et de sacs de riz. Tenter de se faire expliquer la fête par des jeunes, mais l'anglais ne sert de rien ici. Admirer les colonnes de pierre sculptée, les broderies, les mosaïques inventives des toitures. Se faire offrir deux pains briochés rouges, très bons, mime une adorable grand-mère ! Longer une file interminable de gens, surtout des hommes qui vont manifestement à la soupe populaire du temple. Etre effarés de constater qu'elle contourne tout le pâté de maisons. Se promener un peu dans le quartier, en levant le nez sur les immeubles anciens de brique rouge, sous les arcades d'un autre âge. Se réchauffer autour d'une fondue que chez nous on dirait "chinoise". Slalomer entre des files de scooters en stationnement. S'interroger sur ce bâtiment très étrange, cousin de la Sagrada Familia, noter la présence d'un Carrefour, ça fait si longtemps !! Rentrer préparer un peu les escapades des prochains jours.