Londres4

Partir explorer le quartier indien. Avoir bien préparé l'itinéraire et puis, oooops ! tout oublier à l'appart', le plan, le guide, les adresses pour les incontournables curries. Et puis prendre l'Overground... alors qu'on était censés y aller en bus ! Se dire que c'est comme ça, après tout, que les aventures commencent -les ennuis aussi, parfois ;-) Descendre au petit bonheur, et prendre les ruelles de traverse. Moissonner au passage profusion de graffitis. Ne toujours pas savoir ce qui m'attire et m'émeut autant dans cette forme d'expression, mais il y a là un chouette panel, c'est sûr. Tomber par hasard sur ce magasin de vêtements vintage évoqués sur la blogosphère, Beyond Retro. Trouver que cela sent décidément très très fort le pipi de fauve. Parvenir finalement au Musée de l'Enfance de Bethnal Green. S'extasier avec les filles de cette belle collection de jouets, savourer le plaisir des enfants à jouer pour de bon dans les recoins prévus à cet effet. Manger sur place, sous la charpente métallique de 1851, sur de grandes tables familiales bien équipées en chaises hautes et plats adaptés. C'est un peu bruyant, mais il y a du... carrot cake, yesss ! Trouver deux petits bijoux d'albums à la librairie. Quitter Bethnal Green pour Whitechapel. Déambuler parmi les étals du marché, et les marchands de saris. Mais croiser peu de femmes, très peu en saris justement, le hijab parait bien plus répandu. Remonter Brick Lane. Acheter quelques barfis et laddhus un peu décevants. Faire nos curieux à Banglacity, un supermarché au choix impressionnant d'épices, vendus par sacs de 5 kg ! Terminer notre déambulation à Old Spitalfields, réfection branchée et un peu froide. Rentrer manger nos naans sous vide et nos crevettes balti en boîte, parce que Banglatown sans carte...