Londres7

Décider qu'aujourd'hui on ne se déplacera qu'en bus, pour épargner les filles qui marchent sans broncher mais montrent des signes de fatigue. Trouver instantanément les bons, ne presque pas attendre. Louer le service des transports londoniens, avec une mention spéciale pour ce moyen-là, très peu d'attente, toujours de la place, pas besoin de plier la poussette, et une signalétique limpide. Franchir le Tower Bridge. Prendre Louison en photo devant ce monument emblématique, elle veut que sa maîtresse d'anglais sache qu'elle y était pour de vrai. Admirer les tours de la Tour, chateau-prison, et voilà, c'est déjà l'heure de l'arrêt au stand. Se ravitailler de jacket potato, de fish and chips et de burgers savoureux. apprécier d'être au chaud, dans cette ambiance feutrée et chaleureuse, bien british. Marcher jusqu'à la post office. Croiser plusieurs courageux qui font leur jogging bars à l'air sous la bruine. N'en être qu'un peu plus glacés encore. Se laisser transporter de Monument à Trafalgar Square en observant les Londoniens par a vitre. La circulation est dense. N'apercevoir qu'une seule polling station, dans un préfabriqué, pourtant aujourd'hui c'est jour d'élections pour choisir un maire à Londres. Changer à PIcaddilly. En profiter pour écumer le rayon jeunesse d'une vaste librairie. Prende la direction du V&A, le Victoria and Albert Museum. Se délecter de ces collections d'art islamique, et indien, une des plus riches collections en la matière, hors du sous-continent. S'émerveiller des marqueteries délicates et des broderies somptueuses de la cour moghole. Tomber nez à nez avec quelques bodhisattvas du Gandhara, étudiés à la Fac il y a... bien longtemps. Rentrer après une halte à Shoreditch pour dîner dans une délicieuse cantine vietnamienne.